fjjfjd
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

forest memories. Ҩ Lun 17 Oct - 20:55




Innocence marchait simplement, sans trop regarder à droite et à gauche, il marchait comme un vagabond qui connaissait le chemin par coeur. Il leva les yeux au ciel, se rappelant toutes les fois où il s'était allongé sur l'herbe, à cet endrois précis, à côté de cette fille qu'il avait tant aimé. Innocence s'arrêta enfin près d'un grand arbre au tronc massif, et contempla l'écorce où s'estompait avec le temps, la gravure de deux lettres qui jadis avaient eu du sens. Inno fixa ces deux lettres durant quelques minutes, la gorge serrée et les yeux vides. Un tas de sentiments envahissaient son corps et il se rappela la veille, quand il l'avait revue, toujours la même, toujours aussi belle, Yoly. Il avait passé ces dernières années à l'oublier et voilà qu'elle réapparaissait, faisant l'effet d'une bombe, explosant des années de travail en milles morceaux. Face à elle, il demeurait faible et malgré la force dont il avait fait preuve pour la quitter, il savait qu'elle gardait un pouvoir sur lui, il savait qu'il avait tenu à elle plus qu'à n'importe qui d'autre.
Depuis hier il ne pensait qu'à elle. Il avait une toute nouvelle vie maintenant, qu'il avait construite, il avait un travail, des priorités bien différentes de celles qu'il avait eues, il avait tout mis en oeuvre pour rayer son passé définitivement, mais il ne pouvait pas s'empêcher de penser. Elle était, là, encore, toujours, toute la nuit et tout le matin, des heures durant, Yoly ne quittait plus son esprit. Il avait appris à vivre sans elle et voilà qu'il n'y arrivait plus. Cet après midi là il avait eu besoin de retrouver un peu de Yoly, quitte à revenir sur son passé ignoré. Il était revenu là, dans ce petit coin de forêt, rien qu'à eux, un coin tranquille et anodin. Et pourtant plein de souvenirs. Inno regardait leur arbre et il entendait le rire aigu de Yoly s'échapper du tronc, il entendait le sien aussi, il entendait le vent dans ses cheveux, il entendait sa voix, son souffle, il sentait presque ses lèvres, c'était tellement fort qu'il eut du mal à y croire et il dut prendre deux grandes inspirations sous peine de s'évanouir. Innocence s'appuya contre le tronc, ferma les yeux et l'image de Yoly revint de plus belle. Il ne pouvait pas se faire du mal comme ça, il devait partir, oublier encore, Yoly était son passé, un amour trop douloureux pour se poursuivre, et l'Innocence qu'il était devenu devait se passer d'elle.



avatar
→ Discussions : 64
→ Join Date : 16/10/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Re: forest memories. Ҩ Mar 18 Oct - 9:41


◄ ►
Et d’un geste désinvolte, la porte d’entrée se referma derrière Yoly. Les paroles de sa mère ne furent que des échos muets qui raisonnèrent dans sa tête. Pas une réponse, pas un mot, la jeune fille sortit de la maison. La femme d’un certain âge lui avait répété de nombreuses fois que sa répétition à l’orchestre allait se dérouler bien plus tôt que d’habitude. Information qu’elle ne semblait pas avoir pris en note. Aussitôt sortie de l’allée principale de son habitation, la dernière des Jagger prit directement à gauche. Soit à l’opposé de son chemin habituel. Et dans ce silence presque quasi-religieux, elle jeta un bref coup d’œil sur sa montre. Quelle heure était-il ? A vrai dire, cela n’avait guère d’importance pour la jeune fille. Cela n’était qu’un vieux tic machinal qu’elle avait. Certains lorsqu’ils s’ennuient passent leur temps à jeter un coup d’œil sur le téléphone mobile histoire de s’occuper un peu. Elle, elle regardait machinalement sa montre. Et ses pas la menèrent vers ce chemin qu’elle avait jadis sillonnait en sa compagnie. En compagnie d’Innocence. Et tel un être commandé, elle avançait. Elle marchait, sans trop savoir où ses jambes allaient la mener. Son faible esprit avait prit le contrôle de son corps. Nul ne savait ce qu’elle comptait faire, nul ne savait où elle allait comme cela. Les mains dans les poches trouées de sa vieille veste en jean usée par le temps, elle allait vers cet endroit qui s’avérait sûrement être sa madeleine de Proust. On a chacun en nous cette petite madeleine qui fait surgir des images fortes et troublantes, quelques souvenirs éphémères que l’on souhaiterait effacer ou non. Sa madeleine, à elle, c’était cette forêt, cette petite forêt. Petit havre de paix champêtre. Sa madeleine, non, ce n’était pas cela précisément. Elle était cet arbre, ce grand chêne centenaire sûrement. Rapidement, elle se trouva sur les lieux. Encore un pas ou deux, et là voilà. Là voilà en face de cet arbre qui avait bercé tant de mélodie amoureuse.

Sa petite main frêle vint se déposer sur le tronc de l’arbre. A cet instant, des frissons vinrent parcoururent son corps. Puis s’en suit ce petit pincement au niveau du cœur. La gorge quelque peu nouée, elle resta toujours silencieuse et caressa longuement cette écorce. Un petit sourire qui se voulait certainement nostalgique se dessina sur ses lèvres. Il fut un temps, il fut ce temps où il y avait ces rires, ces petits mots doux qui rythmèrent la vie de cette forêt endormie. Il y avait aussi ces petits gestes affectueux, ces regards qui voulaient tout dire. Mais il y avait surtout, et par-dessus tout, ces deux personnages qui étaient les acteurs principaux de ce charmant tableau. Il y avait elle et lui, lui et elle. Innocence et Yoly. Mais ce temps était révolu. Ce temps-là était fini. Et pourtant il lui manquait. Lui. Oui, il lui manquait.
Elle continua de faire le tour de cet arbre en silence avant de lâcher un petit rire. Ce même rire qui s’échappait de sa bouche lorsqu’elle était avec lui. Mais ce rire fut éphémère, comme leur histoire, et il s’éteint dans la forêt morte. Alors elle continua sans un mot. Son regard admiratif se baladait sur l’écorce quelque peu abimé. Elle s’arrêta net lorsqu’elle tomba nez à nez avec lui. Lui, Innocence. Elle avala avec difficulté sa salive, et resta figée. Elle l’observa un instant. Lui, debout contre cet arbre, les yeux fermés. L’image la fit presque sourire. Néanmoins, elle décida de ne pas rester là. Elle fit donc demi-tour et se cacha de l’autre côté du tronc. Priant qu’il ne l’ait pas vu, qu’il ne l’ait pas entendu.


_________________

△ Could’ve been the princess, you’d be a king, could have had a castle.

avatar
→ Discussions : 102
→ Join Date : 16/10/2011
→ Studies&Job : étudiante au conservatoire de musique
→ Nationality : anglaise

Voir le profil de l'utilisateur

Re: forest memories. Ҩ Mar 18 Oct - 19:52


◄ ►

Et puis il avait réouvert les yeux. Après s'être juré milles fois de quitter la forêt et de ne plus jamais y revenir. Il avait réouvert les yeux, et là, ses illusions étaient devenues réalité. Yoly était ici, à quelques pas de lui, elle était juste devant lui, alors qu'il avait cru rêver en entendant son si joli rire. Son coeur se mit à battre tellement vite qu'il n'entendait plus rien d'autre que son bruit sourd, saccadé, et incontrôlable. Yoly était juste là, au même moment que lui, comme si leurs esprits s'étaient connectés et avait guidés leurs corps pour qu'ils se rejoignent, ce jour là, à cet instant précis, dans ce lieu si spécial et si calme. Innocence brûlait de l'intérieur, tous ses membres semblaient vouloir s'agiter et il était terrifié de ce qui se passait, terrifié de vivre une situation aussi irréelle, aussi dangereuse et tellement contraire à tous les principes qu'il avait du adopter en devenant un autre. Le Innocence qu'il était ne devait pas se risquer dans de telles situations. Il se sentait tellement mal, comme si tout ce qu'il avait construit depuis des années pour se relever était en train de s'effondrer.

Yoly était un tremblement de terre et il ne pouvait rien faire pour arrêter les dégâts, absolument rien. Hésitant, il fit deux pas en avant pour atteindre sa silhouette réfugiée de l'autre côté de l'arbre, et il la vit, comme une apparition. Hier, il avait vu une Yoly, mais cette Yoly n'avait plus seize ans, elle était devenue ambitieuse et assurée, elle était devenue une femme forte et il s'était senti rassuré qu'elle ait pu s'en sortir sans lui. Mais maintenant qu'il la voyait là, elle n'était plus cette femme, elle était Yoly, la jolie Yoly, insouciante et fragile, celle qu'il avait voulu protéger, la Yoly dont il était tombé amoureux, et ils étaient là où des tas de moments merveilleux s'étaient déroulés. C'était comme si le temps n'avait pas passé depuis ces années heureuses. Innocence posa sa main contre l'arbre. Son corps tremblait et il le savait, il mourrait de chaud, il mourrait de terreur, de bonheur, de nostalgie, il savait que tout en lui était dans un désordre inimaginable. Il regardait Yoly et leurs souffles s'accéléraient simultanément. Sans rien dire il s'empara de la taille de la jeune fille et la tira à lui, la serrant tellement fort qu'il craignit de lui faire mal, il la serra avec tout l'amour qu'il avait pour elle, toute la culpabilité de l'avoir abandonnée. Il la serra longtemps et posa son visage dans le creu de son cou en s'enivrant de son parfum. Et puis, il sentit ses yeux devenir humides et il se détacha aussitôt.

Il regarda Yoly en s'essuyant les yeux, puis trouva la force de parler. « Je suis désolé pour hier. Et pour ça aussi, je ... C'est à cause de cet endroit, si j'avais su que tu serais ici ... » Il marqua une courte pause, puis soupira avant de poursuivre « Je crois qu'on a vraiment besoin d'avoir la discussion que j'ai fui il y a quatre ans. » L'air devenait un peu plus frais, ses battements de coeur ralentissaient progressivement. Oui, il fallait qu'ils parlent, il fallait qu'ils restent un peu ici, tous les deux, ils avaient vraiment besoin de ça, à ce moment précis.



avatar
→ Discussions : 64
→ Join Date : 16/10/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Re: forest memories. Ҩ Mer 19 Oct - 6:59


◄ ►
Son petit cœur s’accéléra de plus bel, sentant par la même occasion son rythme s’accélérait durement. Tétanisée, terrifiée, angoissée par ce qu’il pourrait à présent se passer, Yoly resta là. Là, cachée derrière ce tronc. Elle se doutait bien qu’il l’avait entendu, sûrement entrevu, et pourtant elle avait cet espoir. Cet espoir qui se réduisait comme peau de chagrin lorsqu’elle entendit des pas. Comme peau de chagrin, oui. Chagrin, chagrin amoureux. Et il se découvrit sous ses yeux. A sa vue, elle sursauta légèrement. Non. Sa prière ne s’était pas exhaussée. Alors elle se trouvait en face de lui, silencieuse, tremblante. La gorge nouée, aucun son ne put s’échapper de sa bouche. Parler ? Parler mais pour quoi faire ? Le regard de la jeune fille resta figé sur le visage de celui qui se trouvait en face. Sur son visage. Elle sentait vulnérable. Elle se sentait vulnérable en sa présence. Sois forte, se répétait-elle alors. Être forte dans un tel moment, était-ce possible ?

Elle sentit soudainement le bras d’Innocence l’entourant. Et coûte que coûte, elle tenta de rester impassible. Alors qu’elle sentit le jeune homme la serrer de plus bel, elle ferma les yeux. Elle les ferma un long moment. De cet instant, elle y avait songé. Fut un temps. Elle en avait envie. Envie de le sentir contre elle, pouvoir humer son parfum, sentir sa peau au contact de ses petites mains, entendre son rire, ses paroles. Mais pas maintenant. Pas tout de suite. Elle ne comprenait pas ce qu’il se passait sous ses yeux. Elle était comme perdue. Perdue au beau milieu de cette forêt qu’elle connaissait par cœur jadis. Et des images, des sons, des souvenirs tout simplement, venaient de se dessiner dans son esprit affaibli. Lorsqu’elle ouvrit de nouveau les yeux, tout cela était fini. A vrai dire est-ce que ceci s’était-il vraiment passé ou était-ce un coup de son malin esprit ? Avait-elle songé qu’il la prenne dans ses bras et la serre si fort ? Elle secoua doucement sa petite tête comme un peu déboussolée par tant d’émotions. Elle regarda une nouvelle fois Innocence qui essuya ses yeux légèrement humides. Avait-il pleuré ? Yoly ne saurait répondre. Peut-être, peut-être pas. La jeune femme fille se trouvait dans le flou total.
Et la voix d’Innocence retentit. Un semblant de parole parvint à ses oreilles. Elle ne savait pas vraiment ce qu’il disait et ne prêtait guère attention. Elle laissa son corps las s’appuyer contre ce gros tronc et se laissa doucement tomber, s’asseyant alors par la suite sur le sol quelque peu humide. Elle regarda alors songeuse ce panorama qui s’était dessinait devant elle. « Je crois qu'on a vraiment besoin d'avoir la discussion que j'ai fui il y a quatre ans. » venait-il de lui dire. Un brin perdue, ses yeux vinrent se poser sur le visage d’Innocence qui se trouvait alors encore debout à ce moment précise. Son regard vide observa longuement, et la jeune fille resta longuement silencieuse avant de dire : « Je crois aussi… ». Un petit hochement de la tête vint alors accompagner ces brèves paroles.


_________________

△ Could’ve been the princess, you’d be a king, could have had a castle.

avatar
→ Discussions : 102
→ Join Date : 16/10/2011
→ Studies&Job : étudiante au conservatoire de musique
→ Nationality : anglaise

Voir le profil de l'utilisateur

Re: forest memories. Ҩ Mer 19 Oct - 11:52


◄ ►

Innocence regarda Yoly qui, visiblement toute retournée par la situation, se laissa glisser le long du tronc pour finalement s'asseoir le sol. A son tour, le jeune homme s'installa par terre. Certes ça n'avait rien de confortable, mais s'ils devaient parler, alors autant que ce soit tranquillement assis sur les feuilles mortes plutôt que debouts, susceptibles de s'évanouir à cause de leurs émotions massives. Yoly hochait la tête, approuvant ce qu'il avait dit quelques secondes plus tôt, et Innocence prit d'abord soin de contrôler sa respiration pour ne pas s'agiter comme hier. Il voulait vraiment éviter les crises de ce genre, parce que c'était peut être la dernière chance que Yoly lui donnait de s'expliquer. Il passa sa main dans ses cheveux et regarda ailleurs, cherchant ses mots durant quelques secondes, puis il se concentra à nouveau sur le visage perdu de Yoly qu'il voulait rassurer. « Quand je t'ai quittée, je me suis dit que la meilleure solution serait d'être direct, et de ne pas chercher à t'expliquer les raisons de ma rupture. C'était un moyen de me faire détester. Je voulais que tu me déteste, que tu considères que j'avais agi comme un connard, et que tu m'oublies plus vite. Je ne voulais pas que tu aies pitié de moi, je voulais juste que tu m'oublies de la façon la plus simple et la plus rapide. » Innocence fit une pause, et passa sa main le long de sa joue comme s'il réfléchissait. Il regardait Yoly, soutenant son regard du mieux qu'il pouvait. Il ne voulait rien dire de plus pour l'instant, il espérait qu'elle comprendrait déjà ce qu'il venait de lui dire, et il la regarda encore. Elle n'était assez près de lui et pourtant ils avaient retrouvé cette distance dès lors qu'il s'était détaché de son étreinte.






Spoiler:
 

avatar
→ Discussions : 64
→ Join Date : 16/10/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Re: forest memories. Ҩ Mer 19 Oct - 18:57


◄ ►
Et ses yeux se déposèrent sur cette végétation inerte. Puis elle admira quelque instant les feuilles mortes qui se décrochèrent gracieusement de leur branche pour venir se déposer sur le sol aplani. Le ballet de ces feuilles sans vie donnait presque un côté magique à l’endroit dans lequel ils se trouvaient. Yoly aurait pu en sourire, et pourtant elle se contenta de rester neutre, comme vide de toutes sensations. Elle ne sentait plus que son petit cœur battre à la chamade dans sa précieuse prison. Juste cela et rien d’autre. Et pourtant son regard se déposa sur le jeune homme qui venait de s’installer juste à côté d’elle. Tout près d’elle, si près, qu’elle pouvait entendre sa respiration rythmée. Dans ce silence, la jeune fille semblait y avoir trouvé sa place. Elle se trouvait là, assise, contre cet arbre qu’elle avait jadis tant côtoyé, restant muette dans ce silence lourd. Tellement lourd qu’il en devenait angoissant. Angoissant, terrorisant, paniquant. Et pourtant, Yoly voulait paraitre impassible face à cette situation. Et la voix de l’Innocence vint mettre un terme à cette angoisse naissante. Ses petits yeux se posèrent sur celui qui venait de prendre la parole et elle l’écouta parler, un brin songeuse. Parler de cette conversation qu’il avait fui, il y a de cela quatre ans maintenant. Que comptait-il lui dire ? Voilà la question que Yoly se posait. Alors elle l’écouta. Sans un mot, le laissant parler librement. Sans lui couper la parole. Après tout pourquoi aurait-elle intérêt de lui couper la parole ? Ce serait insensé. Il voulait qu’il la déteste, venait-il de lui dire. En ajoutant qu’il voulait qu’elle considère qu’il avait agi comme un connard, mais aussi qu’il voulait qu’elle n’ait pas pitié de lui. A ceci, elle fronça quelque peu les sourcils. Que voulait-il dire par « avoir pitié de lui ». Que voulait-il lui faire comprendre. La jeune fille racla discrètement sa gorge avant de daigner prendre la parole. Elle détacha son regard d’Innocence. « Te détester ? Tu avais vraiment envie que je te déteste ? » dit-elle avant de marquer une brève pause et de reporter son attention sur Innocence. « Et pourquoi aurais-je eu pitié de toi ? Pourquoi, oui ? » finit-elle par dire.


_________________

△ Could’ve been the princess, you’d be a king, could have had a castle.

avatar
→ Discussions : 102
→ Join Date : 16/10/2011
→ Studies&Job : étudiante au conservatoire de musique
→ Nationality : anglaise

Voir le profil de l'utilisateur

Re: forest memories. Ҩ Mer 19 Oct - 19:58


◄ ►

« Je n’en avais pas envie non, mais il le fallait. En me détestant, tu m’aurais oublié beaucoup plus vite, et c’était mon devoir de faire en sorte que tu m’oublies le plus rapidement possible. » Innocence marqua une pause, et pas une seule fois il ne quitta des yeux Yoly, même s’il était terrifié de sa réaction. Il savait qu’elle avait mal et qu’elle ne comprenait pas, et tant qu’elle ne changerait pas d’avis, il était conscient de devoir parer d’éventuelles crises de colère. Il inspira, posa ses mains sur les feuilles mortes et humides et croisa ses jambes en tailleur comme il l’avait toujours fait lorsqu’ils étaient assis là, près de cet arbre. « Tu aurais eu pitié de moi parce que je suis malade, et parce que ma mère s’est jeté du haut de ma maison. Je ne voulais pas que tu me regardes avec ce regard, comme me regardent les autres, tu sais, avec cet air « oh, le pauvre garçon, malade et orphelin de mère ! » Je ne voulais pas de pitié, encore moins de la tienne, mais par-dessus tout je ne voulais pas que tu souffres. Parce que si je n’avais pas changé totalement de vie, j’aurais finis comme elle, faible et malade, mettant fin à mes jours comme un lâche. Comment aurais-je pu souhaiter que tu vives ça, Yoly ? Je voulais plus que tout passer ma vie avec toi, mais je savais aussi que je ne vieillirais pas avec toi, je savais que je ne verrais peut être pas nos enfants grandir, et je savais que je ne pouvais pas mourir en laissant une famille derrière moi. Je préférais encore que tu me détestes, et que tu m’oublies quand il en était encore temps. » Innocence n’avait jamais été réellement émotif. Mais à cet instant il savait très bien que ses yeux se remplissaient de larmes, alors d’un geste furtif il s’essuya les yeux et regarda ailleurs, puis après quelques secondes son attention revint sur Yoly. « Hier tu m’as dit qu’on ne pouvait pas arrêter d’aimer quelqu’un. Tu as raison, je n’ai pas arrêté de t’aimer. Je t’aimais tellement que je me suis privé de vivre le restant de mes jours à tes côtés pour que tu souffres moins. Je t’aimais tellement que j’étais prêt à vivre séparé de toi, tant que je gardais en tête que ça te ferait moins souffrir . Mais je n’ai jamais arrêté de penser à toi, et chaque fois que je t’apercevais, que je te voyais en bonne santé, souriante, alors ça me suffisait. J’ai donné tout l’amour que j’avais en moi à des inconnus, aux associations, aux désespérés des émissions radios, parce que je ne pouvais pas te le donner à toi. » Leurs regards se croisèrent et Innocence ne baissa pas les yeux. Il se mordilla la lèvre inférieure, inquiet de savoir ce que Yoly dirait de tout ça. Quand il la regardait, il se demandait comment il était parvenu à vivre sans elle.






avatar
→ Discussions : 64
→ Join Date : 16/10/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Re: forest memories. Ҩ Jeu 20 Oct - 16:52


◄ ►
Hasard ou mauvais coup du destin. Ils étaient tous les deux dans ce même endroit. A croire qu’ils avaient eu cette même idée, de venir ici, en même temps… Yoly était assise par terre, son petit sac besace sur ses jambes. Elle l’écouta parler. Elle écouta parler Innocence sans l’arrêter. Et elle secoua la tête comme pour rejeter ses paroles. Comment pouvait-il dire ça. Le détester, l’oublier rapidement, très (ou trop ?) rapidement. Elle ne comprenait pas. Elle ne comprenait pas ce qu’il se passait dans sa tête, ce qu’il s’était passé dans sa tête. Et pourtant, malgré cela, elle ne daignait répliquer et continua bien songeuse de l’écouter. Elle resta ainsi sans brancher. Le laissant parler, écoutant ce long monologue. Puis lorsque la voix du jeune homme s’éteint, elle posa son regard sur lui. Croisant par la même occasion celui d’Innocence. C’est alors qu’elle décida de se déplacer, et s’installa alors juste en face de lui. Assise devant lui, le regardant sans ciller, elle entrouvrit la bouche. « Je ne t’aurais jamais regardé comme tous ces autres. Ca a toujours été comme ça et tu le sais bien. Encore aujourd’hui… Pourquoi me serais-je mis à te regarder différent du jour au lendemain ? C’est insensé. ». Sa voix s’était soudainement éteinte et ses yeux se baissèrent sur main qui avait saisi celle d’Innocence d’un geste inconscient pendant qu’elle avait pris la parole. Elle lui lança un petit regard désolé et enleva rapidement sa main qui s’enfonça dans la poche de sa veste. Et elle resta sans voix comme déstabilisée par ce petit geste qui pouvait paraitre anodin.


[tu m'excuseras c'est vraiment nul, mais je savais vraiment pas quoi répondre. x.x]


_________________

△ Could’ve been the princess, you’d be a king, could have had a castle.

avatar
→ Discussions : 102
→ Join Date : 16/10/2011
→ Studies&Job : étudiante au conservatoire de musique
→ Nationality : anglaise

Voir le profil de l'utilisateur

Re: forest memories. Ҩ Jeu 20 Oct - 19:33


◄ ►

« Même si ton regard ne changeait pas, j'avais ce sentiment horrible d'être un pauvre gars qui n'avait plus rien, et je te mettais dans une situation où tu étais forcée de rester avec moi quoiqu'il arrive parce que j'avais une existence merdique et tu était la seule chose positive de ma vie. C'était ce que je ressentais, je n'y pouvais rien. Quoique tu penses réellement, je me sentais juste coupable de te mettre tant de poids sur les épaules, parce que si je n'avais pas trouvé le moyen de me relever tout seul, alors tu aurais été mon seul soutien Yoly, je n'avais plus que toi, et ce n'était pas ton rôle, c'était un rôle bien trop lourd à porter pour toi. Je me serais senti trop coupable de te faire endurer ça. Tu méritais mieux qu'un pauvre gars malade et déprimé, qui te rendrait malheureuse. Tu avais 16 ans, Yoly ! Personne ne mérite de telles responsabilités à cet âge là ! J'ai juste choisi de te laisser vivre comme une fille de 16 ans doit vivre; c'était beaucoup mieux que de passer tes journées à me regarder broyer du noir. Tu ne peux pas me reprocher ça. »

Innocence baissa les yeux. Yoly venait d'attraper sa main pour ensuite la lâcher. Elle avait vraiment fait ça, ou étais-ce encore son imagination? A son regard navré il compris qu'il n'avait pas rêvé, et il tenta de penser à autre chose, fermant son poing et l'ouvrant de nouveau, comme pour capturer le peu de Yoly qui avait été en contact avec lui. Il sentit son avant bras frissonner et il se trouva ridicule de ressentir de tels effets alors qu'elle avait touché sa main des centaines de fois auparavant. Mais ses frissons étaient incontrôlables et lui rappelaient à quel point Yoly lui manquait, à quel point sa tendresse lui manquait, à quel point il aurait été heureux avec elle.






avatar
→ Discussions : 64
→ Join Date : 16/10/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Re: forest memories. Ҩ Ven 21 Oct - 19:38


◄ ►
Et la voix d’Innocence rythmait la respiration de la jeune fille. Elle l’écouta quelque peu inattentive après ce qu’il s’était passé. Un petit incident qui pouvait paraitre anodin mais qui ne semblait pas tant que cela pour la jeune fille, qui semblait quelque peu déboussolée. Elle n’écoutait que vaguement ce qu’il lui disait, elle ne faisait guère attention à ses paroles pour dire. Une gêne persistante s’était éprise d’elle. Et elle le regarda, sans un mot. Se contentant d’un petit haussement d’épaules. Après tout peut-être que lui n’y avait pas fait attention à ce petit geste. Peut-être.
Elle prit une grande inspiration, et se concentra sur Innocence avant de prendre la parole. « Mais c’est fini tout ça… je ne suis plus cette gamine de seize ans » souffla-t-elle fébrilement avant de marquer une pause. « Tu sais… » dit-elle doucement. « Je t’en ai voulu, oui. Fut un temps. Mais en vouloir à quelqu’un, tenter de l’oublier, se dire que toute façon c’est terminé, ça ne mène à rien. Je ne t’ai jamais oublié. Jamais. Pourtant, j’ai essayé, j’ai tenté… mais en vain. Mais au début, chaque chose me ramenait à toi ; je pensais devenir folle. Folle, peut-être l’étais-je. Folle de toi, je ne sais pas… et puis je m’y suis fait à cette idée. C’est vrai j’aurais aimé être là. Être là pour toi, te soutenir… Après c’est tout, c’est ce qu’on fait lorsqu’on aime une personne ? Lorsqu’on tient plus que tout à cette personne. Peut-être as-tu raison, ce rôle a endossé aurait sûrement été trop dur pour moi. ». Le ton de sa voix se baissa, tout comme son regard. « Tu as été celui qui m’a apporté le plus de chose, celui que j’ai aimé, que j’ai vraiment aimé oui… je t’aimais… » finit-elle par murmurer.


_________________

△ Could’ve been the princess, you’d be a king, could have had a castle.

avatar
→ Discussions : 102
→ Join Date : 16/10/2011
→ Studies&Job : étudiante au conservatoire de musique
→ Nationality : anglaise

Voir le profil de l'utilisateur

Re: forest memories. Ҩ Ven 21 Oct - 20:48


◄ ►

Innocence écouta attentivement chacune de ses paroles, se sentant frémir à chaque fois qu’elle exprimait son attachement à lui, véritablement touché et surtout très malheureux de n’avoir pas pu partager ses sentiments si forts en lesquels il avait toujours cru, mais qu’il avait malgré tout cherché à oublier. Innocence la regardait avec beaucoup d’affection et de bonheur, il était heureux d’être en sa présence, d’entendre sa voix, et l’entendre lui rappelait la raison pour laquelle il avait tant tenu à elle. En soi elle n’avait rien de spécial, elle était juste elle-même, elle avait grandi et mûri certes, mais elle était toujours la même. Alors qu’elle terminait de parler, il laissa échapper un soupir pour le moins représentatif de son état d’esprit à l’heure actuelle.

« Je n’ai jamais douté de mes sentiments pour toi. Je sais qu’on s’aimait sincèrement, même si on avait que 16 ans. Pour toi j’étais prêt à faire n’importe quoi, à donner tout sans rien recevoir, tu as vraiment fait de moi quelqu’un de meilleur, tu sais. » Innocence baissa les yeux, comme gêné par ce qu’il venait de dire, et comme pour passer très vite ces paroles, il poursuivit son précédent monologue. « Yoly, j’espérais juste que tu comprennes pourquoi j’ai agi comme ça. Pas que tu acceptes mon choix, mais au moins que tu comprennes pourquoi je l’ai fait. Que c’était parce que je t’aimais et j’avais peur du futur avec toi, j’avais peur de ce que j’étais. » Son regard se posa de nouveau sur elle, et il continua. « Avec le recul, je me dis que j’aurais pu faire les choses d’une meilleure façon … Je n’étais pas un adulte, j’étais encore trop immature, je pense que j’aurais dû au moins te demander ton avis, ce que tu voulais, toi. Si tu étais prête à me soutenir. Mais je n’ai pas pu envisager de te demander une telle chose, c’était impossible pour moi. Je regrette, pourtant, parce que dans cette histoire j’ai été le seul à prendre des décisions alors qu’on était deux à s’aimer. J’ai pris une décision à ta place et je suis désolé de l’avoir fait. »

Innocence baissa les yeux. Yoly venait d'attraper sa main pour ensuite la lâcher. Elle avait vraiment fait ça, ou étais-ce encore son imagination? A son regard navré il compris qu'il n'avait pas rêvé, et il tenta de penser à autre chose, fermant son poing et l'ouvrant de nouveau, comme pour capturer le peu de Yoly qui avait été en contact avec lui. Il sentit son avant bras frissonner et il se trouva ridicule de ressentir de tels effets alors qu'elle avait touché sa main des centaines de fois auparavant. Mais ses frissons étaient incontrôlables et lui rappelaient à quel point Yoly lui manquait, à quel point sa tendresse lui manquait, à quel point il aurait été heureux avec elle.






avatar
→ Discussions : 64
→ Join Date : 16/10/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Re: forest memories. Ҩ Sam 22 Oct - 9:03


◄ ►
Yoly enfonça ses petites mains dans ses poches et releva sa tête. Sentant alors ce petit vent frais venir lui gifler doucement le visage. Elle huma l'air quelque peu humide et ferma les yeux. Les ferma quelques microsecondes, avant de les rouvrir aussitôt. La voix d'Innocence venait accompagnait ce doux instant. Elle écouta parler le jeune homme, un brin songeuse. Elle expira un grand coup, donnant cette vague impression de soupir. Son petit regard, troublé certainement, se posa sur le visage d'Innocence. Sans ciller, ses petits yeux portèrent leur attention sur chacun des traits du jeune homme qui prenait actuellement la parole. Et un petit sourire discret se dessina sur les lèvres de la jeune fille au fur et à mesure de son monologue, au fur et à mesure des paroles d'Innocence. Ce sourire s'effaça lorsqu'il eut fini de parler. Lorsque sa voix venait de s'éteindre.
« Immature, oui. Tu l'as été. » reprit-elle, secouant doucement sa petite tête. « Mais 'c'est la vie' comme on dit. Il est trop tard pour faire marche à arrière. Beaucoup trop tard. On fait tous des erreurs un jour ou l'autre et nous devons apprendre à faire avec, apprendre à les accepter. Peut-être essayer de les réparer... ». Elle lâcha un petit soupir avant de reprendre la parole. « Avec du recul, après tout, peut-être que je » Elle marqua une brève pause avant d'achever sa phrase. « … que je comprendrais un jour le pourquoi de tout cela. Peut-être, oui. Un jour... En attendant, tu es désolé. Que veux-tu que je fasse que je te pardonne ? ». Elle fronça quelque peu les sourcils avant de se traire à tout jamais.


_________________

△ Could’ve been the princess, you’d be a king, could have had a castle.

avatar
→ Discussions : 102
→ Join Date : 16/10/2011
→ Studies&Job : étudiante au conservatoire de musique
→ Nationality : anglaise

Voir le profil de l'utilisateur

Re: forest memories. Ҩ Dim 23 Oct - 17:23



Innocence regarda Yoly avec beaucoup de tendresse, mais aussi beaucoup de remords, tellement de remords. Il tentait en vain de se dire que ce n'était que la nostalgie du temps passé, mais il savait que quelque part il se sentait coupable d'avoir peut être fait le mauvais choix il y a quatre ans. Il savait qu'il ne devait pas se dire ça, qu'il devait continuer à penser qu'il avait bien fait. Il avait bien fait. Il avait pensé à elle d'abord. Il devait oublier le fait qu'il regrettait de ne pas avoir passé ces années avec elle. Car oui, sa vie aurait été meilleure, mais ç'aurait aussi été trop douloureux. Et voué au malheur. Il n'aurait pas pu supporter de rester avec elle en sachant qu'un jour ou l'autre il la laisserait tomber, sans pouvoir y faire quoi que ce soit, il la laisserait tomber comme un lâche après lui avoir donné l'espoir d'une vie heureuse.

C'était trop égoïste. Tandis qu'elle terminait de parler, Innocence sentit son coeur s'emballer, tiraillé par ces remords et cette douleur incontrôlable. « Tu ne peux pas imaginer à quel point le fait que tu me pardonnes compte pour moi. » Innocence plongea son regard dans le sien et n'ajouta rien de plus. Il resta ainsi, immobile, sentant le vent caresser sa joue et les feuilles mortes sous ses paumes, il ne bougea pas d'un centimètres, attendant qu'un son sorte de la bouche de la jeune fille qui se tenait devant lui.







_________________

avatar
→ Discussions : 64
→ Join Date : 16/10/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Re: forest memories. Ҩ Ven 4 Nov - 14:32


◄ ►
Elle resta statufiée sur place, ne bougeant plus. Face à elle, celui qu'elle avait aimé. Qu'elle avait tant aimé et qu'elle aime. Qu'elle aime encore comme ces pauvres filles bien pathétiques qui espéraient qu'un jour le seul et unique Amour revienne à elles. C'était insensé. Fini, voilà ce qu'elle était. Alors pourquoi penser à une suite bien niaise ? La voix d'Innocence retentit. Et à cet instant précis, le rythme cardiaque de la jeune fille s'accéléra de plus bel. Il battait tellement fort. Tellement fort qu'elle sentait ce putain de cœur venir frapper sa cage thoracique. Elle ferma les yeux, écoutant à la fois les battements de son cœur si forts et les quelques paroles prononçaient par le jeune homme. Elle eut envie de rire. Rire de joie sans raison. Elle eut envie de pleurer. De pleurer, oui. Comme si aujourd'hui, son cœur se remettait à battre pour la seconde fois. Elle vivait une seconde fois. Une deuxième fois dans sa vie, elle se sentait vivante. Et dans cet amalgame sentimental, Yoly semblait perdue. Perdue, oui. Que devait-elle faire. Que devait-elle dire à ce moment précis. Elle plongea sans regard dans celui d'Innocence avec insistance. Elle entrouvrit la bouche afin de laisser s'échapper quelques sons, quelques paroles et pourtant, quelques secondes après elle se rétracta. Puis elle secoua la tête, réalisant qu'elle devait le regarder avec beaucoup trop d'insistance. « Je te pardonne alors... » lâcha-t-elle fébrilement avant de prendre une grande inspiration.


[bowah, c'est nul pardon. ]


_________________

△ Could’ve been the princess, you’d be a king, could have had a castle.

avatar
→ Discussions : 102
→ Join Date : 16/10/2011
→ Studies&Job : étudiante au conservatoire de musique
→ Nationality : anglaise

Voir le profil de l'utilisateur

Re: forest memories. Ҩ


Contenu sponsorisé


forest memories.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Private Pearl :: around the world. :: somewhere on this stupid planet.-